Le 66e régiment d’infanterie de ligne outremer, 1801-1810

Par Didier Davin et Pierre-Baptiste Guillemot, membres de la SEHRI.

Dès 1801, le 1er Consul Bonaparte destina trois unités aux colonies des Antilles : les 26e, 66e et 82e régiments d’infanterie de ligne, renforcés de détachements d’artillerie. Ces dispositions furent confirmées en 1802-1803.

le-general-richepanse
Le général Richepanse, commandant le corps expéditionnaire de la Guadeloupe en 1802.

En Guadeloupe, les prémices du rétablissement de l’esclavage entraînèrent une révolte des troupes noires au service de la République. Le général Richepanse fut envoyé restaurer l’autorité métropolitaine. L’accompagnaient 3500 hommes, répartis comme suit : deux bataillons du 66e régiment d’infanterie de ligne, un bataillon du 15e régiment d’infanterie de ligne, divers détachements d’infanterie, un bataillon de canonniers garde-côtes, des éléments de cavalerie issus des 1er et 20e régiments de chasseurs à cheval et du 1er régiment de hussards, ainsi que deux compagnies tirées des 6e et 10e régiments d’artillerie à pied. Le corps expéditionnaire avait été embarqué sur deux vaisseaux de 74 canons – Le Redoutable et Le Fougueux –, quatre frégates – La Volontaire, La Consolante, La Romaine et La Didon –, trois navires de transport et une flûte, La Salamandre.

Lire la suite

Publicités

Les forestiers en guerre, 1814-1815

Par Didier Davin, membre de la SEHRI.

Du Moyen-Age au début de l’époque contemporaine, les ressources forestières s’avèrent stratégiques pour un Etat. En effet, on trouve dans les forêts le principal combustible et le principal matériau de construction pour le génie civil et maritime (le bois), des sources de nourriture non négligeables (via la cueillette et la chasse), et – pour la petite histoire ‒ également des prédateurs (tels les loups), auxquels on livre une chasse sans merci.

Chasse au loup en forêt Jean-Baptiste Oudry
Chasse au loup en forêt – Huile sur toile de Jean-Baptiste Oudry, 1748. Wikimedia Commons.

Lire la suite

Paroles de grognards, 1792-1815

Paroles de grognards Jérôme Croyet 1

A paraître le 2 juin.

Lettres réunies et commentées par Jérôme Croyet – Illustration de couverture par Louis Frégier.

Un livre à destination de tous ceux qui recherchent la parole – souvent simple – des sans noms, des sans plumes et des sans grades de cette Grande Armée qui couvrit d’une gloire immortelle les armes de l’Empire. Un livre qui permettra également au lecteur de mieux cerner un ancêtre qui apparaît dans sa généalogie, ou encore de mieux connaître sa vie quotidienne pour la reconstituer avec fidélité …